Goémoniers retirés

Brest passe

"AR BLEIZ", "VENUS DES ILES" et "SAINT-GILDAS".

 

Brest 1980s 157229 442750 157224 321046 442666

Flottille goémonière dans le bassin de la criée du port de Brest au début des années 80.

On reconnaît entre autres "RACLEUR DE L'OCEAN", "VENUS DES ILES", "LABOUS NOZ" et "DA-VIKEN".

A noter la présence de "CHRISTINE-ALAIN" (BR321046) au bout de la première ligne (ex "AU GRE DU VENT" (AY) / "MELANIE" (LS)), photo rare de ce navire brièvement resté au quartier, et déposé peu après à Roscanvel.

 

Les produteurs de landerneau 1980

La totalité de la flotte goémonière MX travaillant pour l'usine de Landerneau.

Au premier plan, "JOUET DES FLOTS" et "SANT YANN" ; à l'arrière, "LA BRETAGNE", "FRANCOISE" et "L'OISEAU DES ILES" ; à côté du crabier, "ETOILE DES MERS", sans doute à couple avec "LES DEUX PIERRE".

(photo Erwan GUEGUENIAT - 1980)

 

Jean charles et st yann et mx a christian bernard

Quelques goémoniers de la flottille du quartier de Morlaix en juillet 1982.

Contre le quai, "L'OISEAU DES ILES" (à l'extrême gauche), puis "JEAN-VINCENT", "JEAN CHARLES", "NOZ DEIZ" et "SANT YANN"  (photo Collection Christian BERNARD)

 

Portsall cp tanagra br267280 et zenith br637432

Déchargement de la récolte à Portsall, au milieu des années 80.

 

 

 

En fin de cette liste, mentionnons aussi un certain nombre de goémoniers dont l'immatriculation n'a pas encore été retrouvée avec certitude :

 

"COTE DES LEGENDES", goémonier en acier construit chez Gléhen à Pont-l'Abbé (jauge brute 9,66 tx / moteur 116 cv), piloté par François CHEVER (Plouguerneau) à partir de 1979. Ce navire était utilisé pour la récolte du goémon dans les Côtes d'Armor, et a fait naufrage le 24 octobre 1981 en rentrant à Plouguerneau.

"ENEZ EOG", piloté par Etienne GRALL (Plouescat) de 1977 à 1978, date de son désarmement.

"FLEURS DES ILES", piloté par Yvon CREACH (Molène) jusqu'en 1974, puis passé à la plaisance.

"JEAN-VINCENT", piloté par Joseph BIHANNIC (Landéda) en 1976, puis par André DIROU (Batz) jusqu'en 1979 (ce dernier partait ramasser le goémon avec son père, qui lui pilotait "JEAN-CLAUDE", immatriculé MX4008), date de son désarmement. Il existe dans la matricule un caseyeur polyvalent baptisé justement "JEAN-VINCENT" (BR156957). Construit en 1973, mesurant 8m et jaugeant 3,24 tx, il s'agit peut-être du goémonier recherché...

"MARIE JEANNE", piloté par Laurent LEON (Landéda) jusqu'en 1976, puis passé à la plaisance. C'est vraisemblablement le navire BR7268, construit en 1959 à l'usine MATON. Appartenant à l'origine à Jean-Marie LOSSOUARN, ce navire mesure 6m80 et jauge 3,53 tx.

"REINE DES FLOTS", piloté par Jean RIOU (Plouguerneau) en 1972.

"SILVY", piloté par Jean-François ARZUR (Plouguerneau) jusqu'en 1974 [immatriculé BR7602, jauge brute 2,39 tx, moteur 10 cv], puis passé à la plaisance.

 

 

Bugel an enez jean ogor chalet d espoir

"BUGEL AN ENEZ" et "JEAN-OGOR", avec "CHALET D'ESPOIR" à l'arrière-plan  (Carte Collection Sébastien LE CORRE)

 

Saint yves saint pabu

"SAINT-YVES" (BR267551), bateau de 8m06 construit en 1957 à Ploudalmézeau (Squiban), utilisé pour le goémon et la pêche.

La seconde vie du goémonier "SAINT-YVES" de François LAOT à Saint-Pabu.

On peut aussi évoquer "PETIT LOUIS" (PL191107), construit en 1924 à Carantec (Sibiril)

et "MADELEINE" (PL191684), construit en 1959 à l'Aber-Wrac'h (article sur sa rénovation en 2012-15).

 

Le chantier Le Got de Plouguerneau, actif à partir de 1930, a été successivement dirigé par Yann, Théophile, puis par son fils Jean-Louis LE GOT à partir de 1968. De nombreux goémoniers, désormais retirés du service actif, y ont été construits. Outre ceux référencés dans les listes ci-dessus, on peut également mentionner (même si tous n'ont pas toujours eu d'activité goémonière...) :

le sloop "JEANNE D'ARC" de 1950, le sloop "REDER-MOR 6" (VA385958) de 1962 (article) [désormais basé à Damgan], "AN DAOU VREUR" (BR493787) de 1963 et "LES TROIS MOUSSES" (BR267852) de 1969. Le sloop goémonier "KARREG-HIR" (BR732721) y a aussi été reconstruit en 1989.

L'association Karreg-hir a pris en charge deux de ces anciens goémoniers.

 

Le chantier de Joseph SQUIBAN à Ploudalmézeau a aussi contribué à la construction de la flottille goémonière. Certains bateaux sont encore préservés à ce jour, comme par exemple :

le côtre "REINE D'ARVOR" (BR6868 / BR267597) de 1957, le sloop "POURQUOI PAS" (BR267458) de 1958 et le sloop "LABOUS DU" (BR267842) de 1963 (article).

 

Le chantier Bégoc de Saint-Pabu a depuis pris le relais de la construction des goémoniers en bois.

 

 

L estran ste evette

"L'ESTRAN" avec "LAMIPOL" juste derrière, accostés au port de Sainte-Evette.

×